Ouvrir le menu

Participez...

EN CONCLUSION

Il faut opérer des choix et ne pas confondre les priorités.

Soit !

Mais sortir du matérialisme dans lequel nos sociétés s'enfoncent, implique que les pouvoirs politiques qui gèrent le bien public conçoivent le bien fondé de certaines entreprises qui ne leur paraissent pas "politiquement" prioritaires alors que leur nécessité devient fondamentale.

Devant les découvertes scientifiques et les progrès techniques qui au cours de ce siècle et d'une façon presque brutale ont modifié les mentalités et les comportements des individus, les autorités confessionnelles doivent admettre que nos églises sont devenues des lieux de rencontre pour des fonctions autres que sacramentales ou liturgiques.

Il y a une réelle responsabilité morale pour toute la collectivité à préserver le patrimoine reçu et à le transmettre, le plus intact possible, aux nouvelles générations.

Qu'avec les Jodoignois d'aujourd'hui la Chapelle du Marché qu'ont voulue les Jodoignois d'antan entre, restaurée ou du moins en cours de restauration, dans le troisième millénaire, est la joie que je vous souhaite pour le premier janvier de l'an 2001.

Jodoigne, septembre 1999
Michel Colin Gardien de la Chapelle

Les Amis de la Chapelle Notre-Dame du Marché Association pour la Sauvegarde de la Chapelle du Marché à Jodoigne

Cotisation annuelle

Membre adhérent : 200 Frs
Membre d'honneur : 500 Frs ou plus
Association : 5.000 Frs
CCP n° 000 - 1326710 - 41 de l'Association des Amis de la Chapelle du Marché
Renseignements Michel COLIN : 010/81.33.25 Gardien de la chapelle Grand-Place, 27 - 1370 JODOIGNE